AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: LYCANTHROPES Dim 5 Juin - 10:22
The Bourbon Kid



lycanthrope


✡ lexique
Bête → Désigne le loup dans chaque lycanthrope.
Chaleurs → Période qui se produit une fois par année s’étendant sur 3 à 4 jours. C'est le moment propice à le reproduction chez les femelles lycanthropes.
Déserteur → Un lycan qui fui sa meute.
Fenrir → Il s'agit du loup manifestant son désir de prendre la place de l'ulfric.
Freyja → Lupa qui déclare être indépendante de l'ulfric. Elle remet en cause son autorité.
Hybride → Un humain qui a été mordu et infecté par un lycanthrope.  
Lukoi → Loup appartenant au Park.
Park → Désigne la meute.
Pur-Sang → Un lycanthrope qui possède au moins 5 générations avant lui qui n'était ni humain, ni hybride des deux côtés de ses parents.
Renégat → Loup qui renie son appartenance à la meute sans en avoir été chassé.
Répudié → Si on ne le tue pas, un loup peut également être chassé du Park par l'Ulfric.
Sélènes → Lycans nés d'une mère louve sous sa forme animale. (Extrêmement rare)
Solitaire → Loup sans meute.


✡ Origines
L’origine de la lycanthropie ainsi que celle de ses premiers représentants sur Terre font partie de ses choses dont on ne sait pas grand-chose. Encore à ce jour, les loups-garous se laissent bercés dans des contes et des légendes, faute de véritables preuves sur lesquelles se baser. Dans la mythologie antique, le tout premier représentant de l’espèce aurait été le roi d’Arcadie, Lycaon, qui condamné par Zeus pour son impiété et son goût prononcé pour la chair humaine, perdit son trône (céder à l’un de ses fils, Nyctimos) ainsi qu’à errer à jamais, et immortel, sous la forme d’un loup tout en conservant ses facultés mentales d’homme. D’autres histoires, beaucoup moins ragoutantes, témoigneront plutôt d’une malédiction de la lune (passé entre quelques hommes et le diable), d’autres soutiendront plutôt d’un sortilège lancé par des sorcières. Les plus fous iront même jusqu’à croire que la lycanthropie résulte de l’accouplement (blasphématoire) entre un  homme et une louve sauvage. À ce jour, les loups-garous, même les plus âgé(e)s, ignorent tout de l’histoire de leur espèce et préfèrent se laisser bercer dans de contes anciens plutôt qu’à chercher la vérité; mais ils n’ignorent pas (ni ne rejettent)  leur importance dans plusieurs légendes (cauchemardesque, avouons-le) chez plusieurs peuples et/ou dans plusieurs époques toutes confondues.

On ne sait ni comment, ni où, ni quand, mais les loups-garous ont su se disperser à travers le monde. Une hypothèse basée sur celle des hommes suppose que les premiers loups-garous existants vivaient déjà en communauté (soit en Meute) et qu’ils suivaient les troupeaux d’animaux (et d’hommes) pour ne jamais manquer de ressources. Ils se sont si bien reproduits, qu’à ce jour, tous les continents terrestres possèdent une à plusieurs meutes de loups-garous. De lignées et d’apparences différentes, ils ont su conserver leurs secrets et vivre dans la discrétion, pour ne demeurer, officiellement, que des légendes pour effrayer les enfants (voire même le plus brave des hommes).

Les premiers loups-garous de Santa Mondega se sont établis dans les années 1830-1835. Certains venaient de meutes décomposées dans les villes voisines (voire de plus encore sur le continent américain), alors que d’autres n’étaient que de pauvres solitaires à la recherche d’une Meute. Désorganisés, sans chefs (et comptant plusieurs solitaires alphas dans le lot), les bagarres ont été nombreuses à cette époque : sur la place publique, sous forme humaine, ou dans la forêt sous forme de loup. Les bagarres se sont rapidement envenimées, menaçant l’existence secrète de l’espèce dans la ville de Santa Mondega à de nombreuses reprises. Des hommes (ordinaires) furent mordu par des loups-garous, enrôlé contre leur gré dans une guerre qu’il ne connaissait pas, d’autres furent sauvagement déchiquetés. D’énormes battues étaient organisées par les citoyens de la ville pour arrêter et tuer ces monstrueuses bêtes qui assassinaient de pauvres innocents. Il fut, sans nul doute, le chapitre le plus trouble de toute l’Histoire de Santa Mondega.

Jusqu’à l’arrivé d’un homme, en 1867, loup-garou de nature, qui a eu la force suffisante pour imposer son autorité et ses lois sur tous les autres loups déjà présents. Il forma sa propre meute (Les White-Fangs), s’appropriant ainsi le territoire, ses propres membres tout en éliminant brutalement les renégats et les fortes têtes. Par son charisme, tous les habitants de la ville en firent leur Maire, et bien que quelques années supplémentaires fussent nécessaires, la ville de Santa Mondega, les hommes et les loups-garous ont su retrouvés un semblant de paix.


✡ Comment devenir loup-garou
Il existe deux types de lycanthropes. Même si durant la transformation, on ne perçoit leur différence, entre deux loups, la nature est bien différente pour leur museau. Les hybrides, ceux qui ont été mordus par un loup et qui ont été « infecté » diffèrent des lycanthropes de naissance. Quant au pur-sang? Il est assez rare de nos jours. Il s’agit d’un loup qui provient d’une longue lignée de lycans, il est au moins la cinquième génération de cette famille lupine qui ne se mêle pas à un humain. Ce qui veut dire qu’il s’agit des deux côtés de l’arbre généalogique. Ces derniers ont plus de facilité à se transformer (la douleur reste la même par contre), ils sont plus imposants, plus forts et ils sont la plupart du temps des dominants naturels. Un pur-sang a toutes ses chances de devenir un Ulfric ou un loup de haut rang.

Que se passe-t’il lorsque l’humain ou le sorcier se fait mordre? S’il survit à une attaque de lycanthrope sous sa forme animale, il peut s’estimer chanceux d’y survivre. Le sorcier perdra ses pouvoirs après la première transformation. L'un comme l'autre, le mortel se verra prit de fièvre durant la transition qui suit entre la morsure et l'éveil. Sa force physique s'accentura progressivement, son appétit grandira également et il sera prit de courbatures, ses muscles se développant dans une morphologie assez rapide. Les premières heures sont les plus douloureuses après l'attaque du lycanthrope. La morsure est brûlante comme de l’acide et guérira au bout de 12 heures. La personne mordue ne découvrira sa bête la première fois uniquement à sa première lune. Peu importe que cela fasse une semaine ou un mois, la lumière lunaire la frappera et l’éveillera.

Il est plus aisé pour un nouveau loup de s’éveiller à la bête parmi les siens. Il existe donc un rituel où la meute accueillant leur nouveau-né aide celui-ci lors de sa première transformation. Ils transmettent l’énergie lupine au loup et chassent ensemble pour l’initier à sa nouvelle nature.

Le plus difficile pour un humain fraîchement mordu est de vivre la première transformation seul et encore plus s’il n’a pas d’éducation pour accepter sa bête. Peu importe que l’on soit en meute ou solitaire, refuser sa bête est toujours douloureux. Les lycanthropes qui refusent la partie animale en eux se retrouvent instables et dangereux. Les laisser seuls est risqué.

Les louves qui enfante peuvent donner naissance de deux manières. Soit sous la forme lupine ou humaine. Mais attention! Si sa gestation se fait durant l’une ou l’autre forme, elle ne peut se transformer au risque de perdre son ou ses petits. Une louve peut avoir une portée de plusieurs louveteaux tandis que l’humaine, elle aura une grossesse comme n’importe quelle mère. La durée n’est pas la même non plus. 5 mois pour la louve et 32 à 41 semaines pour l'humaine. Bien sûr, comme n’importe quelle humaine, la lycanthrope peut avoir des complications durant sa grossesse et accoucher prématurément ou tardivement…

Un loup de naissance se transformera à sa guise contrairement à un loup mordu qui se transforme seulement à la pleine lune.


✡ Transformation
Les loups de naissance, les hybrides ou les loups nés sous forme animale ne se transforment pas tous de la même manière. De moins, la difficulté n’est pas identique. De plus, un loup né sous forme humaine connait sa première transformation à sa puberté, même s’il a plus ou moins conscience de sa bête qu’il l’accepte ou pas. Cela fait partit de lui toute sa vie. Alors qu’un loup né dans une portée a toutes ses chances de maîtriser sa transformation à son plus jeune âge mais il aura tendance à se sentir d’avantage animal qu’humain.

Un hybride quant à lui connait sa première transformation à la première pleine lune après une morsure. Il sera « infecté » par la lycanthropie. Dans tous les cas, on reconnait l’éveil lorsque la bête s’extériorise pour la première fois.

Un loup-garou qui refuse la présence de la bête et qu’il n’accepte pas sa nature animale, perd conscience lors des transformations. La conscience de l’homme ne se mêlera pas à celle de l’humain. Ce sera deux entités distinctes puisque l’humain rejette l’existence du loup, le loup en fera de même sous sa forme bestiale. Ce qui rend le loup-garou beaucoup plus dangereux, imprévisible et incontrôlable. Ceux-là on les tient à l’écart de la civilisation lors des pleines lunes. Un lycanthrope de naissance tout comme l’hybride peut être amené à refuser la conscience animale.

Si l’hybride et le loup de naissance sont identiques à n’importe quel loup, le pur-sang est légèrement plus gros et imposant. Mais on fait tout de même mal la différence. Un loup et un lycanthrope ne se mêle pas. Le véritable loup sent l’homme sous la bête et ne s’approche pas de celui-ci, ils sont instinctivement effrayés.

Comment le lycanthrope se transforme? Il s’agit de la bête qui « brise » le corps de l’homme. Tout comme l’homme brisera le corps du loup. Cela est très douloureux. Un loup de naissance a plus de facilité à faire la transition contrairement à un hybride où la durée est un peu plus longue et le changement ardu.

Cœur sensible s’abstenir.

En effet, la chair se déchire, les yeux tombent, les griffes percent et la morphologie change dans des craquements sinistres au niveau des articulations.


✡ La meute
Il existe une meute à Santa Mondega mais celle-ci se retrouve présentement face à des conflits au sein du clan des White Fangs. Si l’Ulfric est connu pour sa sagesse et l’aura de respect qui l’entoure depuis 15 ans. De jeunes loups cherchent à faire basculer la balance et défit les uns après les autres le chef pour s’approprier le pouvoir. Cassius reste malgré tout le vainqueur jusqu’à présent et conserve son titre mais pour combien de temps?

Une meute est essentielle pour un loup qui est un être social. Qu’il soit dominant, soumis, récalcitrant, docile, agressif, indépendant, ect. Il a besoin de se sentir entouré par ses pairs. Malheureusement, l’homme est aussi un être à part entière qui a besoin parfois de se détacher d’un groupe. Un loup solitaire est malgré tout mal vu et méprisé par la meute. Un solitaire a plus de risque de se faire attaquer et mourir s’il est seul car si tu n’es pas dans la meute, tu ne peux rester sur le territoire. Alors il faut rester discret, éviter les loups des White Fangs qui pensent que la ville leur appartient. Une deuxième meute pour séparer le territoire pourrait être la solution mais personne n’ose se dresser ou se séparer de la meute déjà bien installée. Créer un deuxième clan de lycanthropes serait prendre le risque de lancer une guerre de meutes. Mais cela semble de plus en plus inévitable…


✡ Les dominants
On désigne un loup dominant lorsqu’il impose son autorité sur les autres membres de la meute. Il gagne le respect des autres dominants et monte dans la hiérarchie. Il peut s’octroyer une ou plusieurs femelles. L’Ulfric est le plus dominant de la meute puisqu’il a dut prouver sa valeur et défier le précédent chef.

Si devenir Ulfric vient à défier dans un combat à mort le chef pour s’approprier son titre, prouver sa domination au sein de la hiérarchie de la meute se rend rarement dans un combat mortel. Soit le loup défié admet l’autorité du dominant, soit il se bat jusqu’à ce qu’il y ai un vainqueur. C’est ainsi qu’on établit le niveau d’autorité de chaque loup.


✡ Les soumis
Un soumis est un loup qui ne peut choisir de compagne, il est en bas de la hiérarchie. Il respecte l’autorité des autres loups dominants à moins de les défier et de gagner un échelon. Le loup ne peut choisir un adversaire plus haut que lui à plus d’un échelon. C’est-à-dire qu’il doit affronter le loup qui est immédiatement au-dessus de lui dans la hiérarchie de la meute.

Attention! Un soumis n’est pas un loup qui se fait persécuter. Le dominant est dans l’obligation de protéger les plus faibles, c’est-à-dire ceux qui se soumettent à son autorité.

Si on perçoit les femelles comme des soumises dans l'esprit de la meute, il existe quelque unes d'entre elles qui réussissent à prouver leur trait dominant. Si elle parvient à prouver sa valeur en défiant les autres dominants tout en montant les échelons, les autres loups respectent son autorité. Cependant, un loup plus dominant que la dominante n'est pas dans l'obligation de respecter son autorité comme n'importe quel loup moins haut placé que lui. Il peut donc voir la femelle comme une soumise si elle n'est pas plus dominante que lui.

La plupart des femelles sont d'avantages des protectrices que de véritables combattantes.


✡ Particularités
Forces → Sous forme humaine, il est fort, rapide, les sens aiguisés plus que la norme des êtres humains, la température du corps un peu plus élevé et il vieilli lentement une fois passé la puberté. Un loup peut donc avoir l'apparence d'un homme de 30 à 40 ans et ressembler à un jeune homme dans la vingtaine. Les hybrides commenceront quant à eux à vieillir plus lentement au moment de leur morsure. Les lycanthropes peuvent donc avoir une espérance de vie entre 150 et 200 ans. Évidement, s'il s'agit d'un Ulfric, il vie rarement aussi vieux puisqu'on le défie la plupart du temps lorsqu'il devient trop vieux pour s'approprier son titre.

Il faut noter que plus un lycanthrope vieilli et plus il aura du mal à se transformer. Le processus étant très douloureux et pénible pour le corps, il peut avoir du mal à survivre à ce changement en étant un vieux loup.

La guérison se fait plus rapidement chez un lycan aussi. Dépendamment de la blessure, une écorchure peut se cicatriser et disparaître en quelques minutes alors qu'une plaie plus importante ou une fracture se guérira en quelques jours. Plus rapidement encore si l'humain peut se changer en loup. Par contre, fracturer un membre qui se guérit dans un mauvais angle peut être difficile pour le lycanthrope puisque l'os se solidifiera en contorsion. Si l'homme se blesse ainsi, le loup aura le même handicape.

Faiblesses → Il existe malheureusement des failles chez le lycanthrope. Il ne tolère pas le contact avec un objet en argent et l’aconit est parfois utilisé pour affaiblir un loup. Pratique pour un loup-garou qui ne s'accepte pas mais nocif pour sa santé à long terme. Cela réduit ses forces et le rend moins dangereux durant la transformation. Ingérer cette plante le rend malade et laisse une sensation de brûlure. Néanmoins, cela a un effet dissuasif sur l'animal qui ne se maîtrise pas pendant quelques heures. Il peut même perde conscience si on lui donne une grande quantité. Mais cela ne l'empêche pas de se transformer.

Le loup est plus fort et plus redoutable sous sa forme animale. D'ailleurs, les combats entre lycanthropes se font toujours sous forme animale pour monter dans la hiérarchie. Un loup-garou qui n'accepte pas sa bête ne peut pas vraiment se battre dans ce cas présent et les hybrides sont restreints à se transformer uniquement lors des pleines lunes.




avatar
☪ DATE DE MISE EN TERRE : 30/08/2015
Big Badmin
http://devilstown.forums-rpg.com
Big Badmin
MessageSujet: Re: LYCANTHROPES Dim 5 Juin - 10:22
The Bourbon Kid
Park


✡ La vie en meute
Tout comme son cousin animal, le loup-garou est une créature sociale qui vit au sein d’une Meute. Disons plutôt qu’il s’agit d’un besoin vital et nécessaire à sa survie. De ce fait, les loups-garous solitaires sont très rares, et seuls les plus forts peuvent espérer survivre sans la protection d’une meute. Il est donc excessivement rare, par définition, de voir une femelle solitaire puisque, précieuse au sein d’une Meute, les dominants chercheront à en faire leur partenaire et/ou compagne. Un clan de loup-garou se compose, généralement, de plusieurs individus, souvent parents; les meutes les plus importantes jamais recensées en Amérique du Nord pouvaient compter une centaine d’individus. Ceci dit, et de manière générale, une meute de loup-garou peut compter entre 20 et 60 individus. Véritable entité familiale et fortement hiérarchisée, une meute est obligatoirement centrée autour d’un couple dominant auquel leurs autres membres se sont volontairement soumis. Dans la ville de Santa Mondega, il n’existe qu’une seule meute de loups et elle possède son propre territoire, ainsi que ses propres règles.


✡ L'esprit loup
Lorsqu’on parle de l’esprit loup ou lupin. Il s’agit de l’ensemble des membres de la meute qui ne forme plus qu’un seul être. Un lien plutôt spécial lis les loups entre eux peu importe qu’ils soient hybride ou lycan de naissance. Lorsque les esprits s’échauffent, l’esprit loup se ressent chez tous ceux qui appartiennent à la meute. Cela se décrit aussi comme sentiment d’appartenance au clan.

Les ancêtres d’une meute sont préservés également dans cet esprit collectif avec leur esprit que l’on nomme « munin ». Lorsque l’un des leurs meurt au combat, l’Ulfric entre autre, le corps de celui-ci est dévoré par chaque membre de la meute sous la forme animale afin de garder la force et sa puissance au sein du clan.


✡ Hiérarchie & Rangs
Au sein de toutes meutes, il n’y a qu’une seule manière de faire régner l’ordre parmi les individus d’un même clan. C’est ce qu’on appelle l’ordre de dominance, qui évite ainsi aux membres d’une même meute de se battre entre eux. À tout de moins, d’en venir à des combats à mort (puisque, de nature, les loups-garous sont des créatures querelleuses dont les différents rangs sont souvent chamaillés). Ainsi, chaque membre de la meute a une place bien définis qui lui accorde (ou non) certains privilèges.


✡ Rang
Les Alphas → le rang d’alpha n’est porté que par les loups les plus dominants. Ce sont les leaders de la meute et ériges les règles. Nous avons d'abord le couple Alpha, s'agissant de la Lupa (femelle dominante) et de l'Ulfric. Seul un alpha peut aspirer à devenir, un jour, chef de sa propre meute. Les positions hiérarchiques les plus importantes au sein de la Meute sont occupées obligatoirement par des alphas. C'est à dire le couple dominants ainsi que les seconds.

Les Bêtas → les plus gros de la meute sous leur forme lupin. Ils ont la responsabilité de faire régner les lois de l'Ulfric, protégeant le couple Alpha et d'attaquer les dangers venant de l'extérieur de la meute. Ce sont les plus agressifs et les plus intrépides. Ils veillent également sur les plus faibles mais peuvent exécuter sous les ordres du chef lorsque ce dernier juge nécessaire.

Les Gammas → ce sont les plus nombreux, ils agissent d'intermédiaires entre les bêtas et les Omégas. Les conflits sont la plupart du temps entre les loups gammas pour déterminer l'ordre de dominance entre eux. Les Alphas et les Bêtas ayant un statut assez stable et rarement contesté ne souffrent pas autant de querelles que les Gammas. Dans la nature, les gammas donnent l'illusion du nombre pour éloigner les autres prédateurs en se plaçant de manière stratégique.

Les Omégas → rassemblent les loups les plus soumis de la meute. Ils sont obéissants et craintifs. Ils endossent également le rôle de briser les hostilités au sein de la meute, intervenant souvent lorsqu'une bagarre éclate. Derniers dans la hiérarchie, ils sont néanmoins nécessaire à la survie. Un Oméga est récompensé par l'Ulfric lorsqu'il amorce les tensions et adoptent une attitude soumise. Persécuté bien souvent par l'agressivité de la meute, ils ont cependant cet élan instinctive d'apaiser. Nous comptons au moins deux dans une meute dépendamment du nombre de celle-ci.


✡ Hiérarchie
Ulfric → leader d’une meute, l’ulfric est le mâle dominant ultime. Il s’agit d’une place précaire et rare sont les ulfrics qui font de vieux os. La meute lui doit obéissance et soumission, puisqu’il a gagné sa place par la force et la domination. Il n’en demeure pas moins du devoir de l’ulfric d’apposer ses lois et sa dominance sur le reste des membres la meute. Mener une meute de créatures aux instincts bestiales est tout un art; ainsi l’ulfric doit savoir être un chef sévère, mais un père attentif au besoin ainsi qu’à la protection de sa meute. On reconnaît l’ulfric d’une meute par son charisme et la présence permanente de plusieurs membres de sa meute autour de lui.

Lupa → la lupa est la femelle de l’ulfric. Généralement dominante au sein des femelles de la meute. Ceci dit, la lupa est là pour tempérer les humeurs de l’ulfric et fait office de figure maternelle pour tous les membres de la meute. Tous les ulfrics ne possèdent pas de femelle; il n’est pas indispensable pour un ulfric de posséder une lupa pour diriger une meute.

Geri → il s’agit du bras droit de l’ulfric. Ce sont obligatoirement des mâles dominants au sein de la meute envers qui l’ulfric a pleinement confiance (mais qui sait, cependant, s’imposer). Le geri assiste l’ulfric dans toutes ses décisions et le remplace même en cas d’absence. Il n’y a rien à faire pour devenir geri, sinon, qu’être un membre loyal à l’ulfric de la meute.

Freki → il s’agit d’un autre second, mais hiérarchiquement moins élevé que le geri. Le freki est généralement plus jeune que le geri; ainsi, on y retrouve souvent de jeunes loups ambitieux.

Skoll → le skoll est le garde du corps de la meute. La particularité du skoll est, contrairement à ses compares, sa capacité à œuvrer à l’extérieur de la meute; il agit ainsi en dehors, dans l’ultime but de la défendre et la protéger. Il est donc régulièrement appeler à maquiller des meurtres/accidents ainsi qu’à côtoyer les humains. Le skoll n’obéit à aucune autre autorité que celle de l’ulfric.

Hati → le hati assiste le skoll dans ses fonctions; hiérarchiquement inférieur au skoll, il est, en quelque sorte, former à devenir le prochain skoll.

Bolverk → obligatoirement dominant, le bolverk est l’homme de main de l’ulfric. C’est à lui que revient les tâches que l’ulfric ne peut/ne souhaite exécuter (comme la mise à mort d’un loup renégat, par exemple). De fait, le bolverk est souvent craint des autres membres de la meute.

Baugi, Suttung & Gunnlod → Ils sont Choisit par le Bolverk. Les seuls titres qui sont fait par choix plutôt que l’issu d’un combat. Ils sont désignés par le Bolverk afin de le soutenir et l’aider dans ses tâches ainsi que ses missions données par l’Ulfric. Il peut décider de les accomplir seul ou demander à ses seconds de lui apporter assistance.

Eranthe (f) / Eros (m) → loup responsable au sein d’une meute à enseigner au plus jeune la maîtrise de leur pulsions animales. Dans le cas des eranthes, elles sont également d’excellentes références pour les louves-mères. Elles aident, notamment, à l’accouchement et à la survie des nouveaux-nés. La présence d’une eranthe dans une meute permet un meilleur taux de natalité auprès des femelles.

Fenrir → la présence d’un fenrir n’est pas indispensable au sein de chaque meute; à vrai dire, l’ulfric fera tout en son pouvoir pour éviter sa présence, puisque le fenrir est un loup-garou (de la même meute ou d’une meute étrangère) annonçant clairement ses intentions de défier un chef de meute pour prendre sa place. Plus il y a de fenrir au sein d’une meute, et plus son climat est tendu et malsain pour la survie d’une meute.

Lukoï → les lukoï est le terme qu’utilisent les loups sans titres quelconques pour se désigner. Ce sont les plus nombreux au sein de la meute, puisqu’il rassemble tout autant les alphas, que les bêtas, omegas et gammas. Le concept de dominance et soumission est très présent chez les lukoïs; les conflits sont donc nombreux entre eux.




avatar
☪ DATE DE MISE EN TERRE : 30/08/2015
Big Badmin
http://devilstown.forums-rpg.com
Big Badmin
MessageSujet: Re: LYCANTHROPES Dim 5 Juin - 10:22
The Bourbon Kid
MEUTES DES AUTRES RÉGIONS


✡ Amérique
MEUTE DU MAINE
Territoire : ville de Blue Hill (Maine), environ 50 km2.
Nombre d’Individus : 21 membres.
Ulfric/Couple dominant : Carson Pearson (Ulfric) & Gemma Ingram (Lupa).
Particularité(s) :

MEUTE DE VIRGINIE
Territoire : ville de Quantico (Virginie), environ 125 km2.
Nombre d’Individus : 45 membres.
Ulfric/Couple dominant : Clayton Finley (Ulfric) & Nichole Greene (Lupa)
Particularité(s) :

MEUTE DU MICHIGAN
Territoire : ville d’Au Train (Michigan), environ 90 km2.
Nombre d’Individus : 37 membres.
Ulfric/Couple dominant : Frank Chapman (Ulfric).
Particularité(s) :

MEUTE DU WYOMING
Territoire : ville de Dayton (Wyoming), environ 167 km2.
Nombre d’Individus : 53 membres.
Ulfric/Couple dominant : Calvin Hills (Ulfric) & Donna Bennett (Lupa).
Particularité(s) :

MEUTE DE MONTANA
Territoire : ville de Bonzeman (Montana), environ 240 km2.
Nombre d’Individus : 93 membres.
Ulfric/Couple dominant : William Grandy (Ulfric) & Darlene Morris (Lupa).
Particularité(s) :

MEUTE DE L’IDAHO
Territoire : ville de Pocatello (Idaho), environ 20 km2.
Nombre d’Individus : 12 membres.
Ulfric/Couple dominant : Richard Mercier (Ulfric) & Wendy Goodwin (Lupa).
Particularité(s) :

MEUTE DU NEVADA
Territoire : ville de Reno (Nevada) , environ 45 km2.
Nombre d’Individus : 25 membres.
Ulfric/Couple dominant : Mark West (Ulfric).
Particularité(s) :

MEUTE DU COLORADO
Territoire : ville de Georgetown (Colorado), environ 70 km2.
Nombre d’Individus : 33 membres.
Ulfric/Couple dominant : Bill Pearce (Ulfric) & Patricia Miller (Lupa).
Particularité(s) :

MEUTE DE L’ARIZONA
Territoire : ville de Prescott (Arizona), environ 97 km2.
Nombre d’Individus : 36 membres
Ulfric/Couple dominant : Michael Alvarez (Ulfric).
Particularité(s) :

MEUTE DE L’ARKANSAS
Territoire : ville de Hot Springs (Arkansas), environ 110 km2.
Nombre d’Individus : 73 membres.
Ulfric/Couple dominant : Timothy Crimpton (Ulfric) & Diane Miller (Lupa)
Particularité(s) :

MEUTE DE L’ALABAMA
Territoire : ville de Mentone (Alabama), environ 37 km2.
Nombre d’Individus : 17 membres.
Ulfric/Couple dominant : Sam Forbes (Ulfric).
Particularité(s) :




avatar
☪ DATE DE MISE EN TERRE : 30/08/2015
Big Badmin
http://devilstown.forums-rpg.com
Big Badmin
MessageSujet: Re: LYCANTHROPES Dim 5 Juin - 10:22
The Bourbon Kid
Mœurs & Coutumes


✡ Combats
Les combats au sein d’une meute sont rarement des duels à mort. Il n’y a que le Fenrir (loup voulant devenir le nouveau Ulfric) ainsi que le chef qui devra se battre jusqu’à ce que l’un ou l’autre meure. Il ne peut y avoir qu’un seul chef. Les conflits sont plus fréquents chez les jeunes loups ainsi que les Gamma où l’ordre hiérarchique s’établit par dominance. Les Alphas doivent rarement se battre puisqu’ils sont au sommet de la hiérarchie et possèdent un rôle important auprès du couple Alpha, soit la Lupa et l’Ulfric. Ils sont aussi plus « matures » et leur statut impose le respect de lui-même. Ils viennent à se battre lorsque leur statut est compromis et qu'ils sont défiés.

Les Oméga n’étant pas très nombreux et connus pour leur attitude soumise se battent que très rarement, voir jamais. En effet, leur rôle consiste à réduire les tensions entre les membres d’une même meute. Ils ont cette responsabilité instinctive de porter l’agressivité des loups. Tandis que les bêtas, ils sont chargés de la protection et de l’ordre. Imposant les lois instaurées par l’Ulfric. Ils veillent également à ce que les coutumes établies perdurent et soient respectées. Ils sont aussi chargés des "punitions" décidées par le chef de meute. En résumé, il s'agit de notre police au sein du Park.

Concernant le combat entre l’Ulfric et un Fenrir, la coutume impose que ces derniers se battent sous leur forme animale au lupanar à la fin d’un cycle lunaire. Chaque membre doit assister à l’affrontement où un seul sortira vainqueur et en vie. Dans de rares cas, l’Ulfric ayant perdu reste en vie sous la condition de quitter le territoire du nouveau chef de meute. Mais cela peut arriver qu’il reçoive la clémence du nouveau Ulfric. En aucun cas, le Fenrir ayant perdu son combat ne survit après sa défaite. Si la première situation est une exception acceptée, elle est néanmoins mal vue puisque pour la plupart des lycanthropes, il s’agit d’une honte. Alors qu’un Ulfric meurt, son esprit et son corps sont respectés. Celui qui prend son titre doit se nourrir de sa chair avant le reste de la meute (selon le rang et la hiérarchie en ordre de dominance). Si le chef décédé avait une Lupa à ses côtés, celle-ci perd ce « prestige » et ne peut être prise par le nouveau Ulfric. Une ancienne Lupa peut apporter son soutien et conseiller la nouvelle femelle dominante, veiller sur les nouvelles mères et éduquer les nouveaux lycans. On respecte une ancienne Lupa, mais elle perd tout de même son autorité et ne peut en aucun cas entraver aux devoirs de sa successeure ou choisir un nouveau dominant.


✡ Accouplement/Chaleurs
On pourrait croire qu’un mâle choisit sa femelle et celle-ci se doit d’obéir à celui-ci. Pourtant, dans une meute de lycanthropes, la situation est tout autre. Effectivement, une femelle étant plus souvent soumise que dominante choisie malgré tout son mâle. Il en revient aux femmes de décider avec qui elles souhaitent s’accoupler ou assouvir leurs chaleurs lunaires. Parfois le choix s’impose de lui-même, c’est-à-dire qu’une lycanthrope s’unit par amour ou par désir à un autre lycan. D’autres raisons, plus pragmatiques peuvent la pousser à choisir son dominant. Par exemple, elle peut souhaiter la protection d’un mâle que ce soit pour éviter les autres hommes ou éviter de devoir s’exiler pendant les chaleurs.

L’accouplement, c’est pour la vie? Oui et non. Certaines louves plus chanceuses que d’autres ressentent ce qu’on appelle « l’union » avec un autre loup. Ce phénomène se produit quand la partie animale des deux loups-garous semble vouloir s’unir avec l’autre moitié. C’est quelque chose qui s’explique difficilement et se ressent de manière instinctive. La véritable « union » est un lien psychique ou les deux êtres se complètent. Si l’un est blessé, l’autre peut le ressentir. De même si l’un d’eux est en détresse. Ils peuvent s’apaiser l’un l’autre même s’ils ne sont pas proches physiquement. Mais cela est peu fréquent même entre un Ulfric et une Lupa. Il peut également y avoir des unions entre les loups (pas forcément matrimoniales) qui uni les deux lycanthropes de manière officielle. Lorsqu’un couple souhaite se dévouer pour l’un et l’autre de manière à long terme, une cérémonie est organisée afin de rendre ce lien sacré. Cela revient d’accepter l’autorité du mâle et bénéficier de sa protection. La femelle ne peut accepter un autre dans ce cas. C’est un engagement entre eux et devant la meute. L’union psychique quant à elle, demeure bien plus un mythe qu’un fait puisque peu la ressent.

Une chaleur lunaire, qu’est-ce que c’est? À priori, il s’agit d’un phénomène physiologique qui se produit chez la femelle qui ressent le besoin de s’accoupler. Instinctivement, la partie animale d’un lycanthrope a besoin de subvenir à la survie de la meute. Faire survivre l’espèce fait donc partie des besoins vitaux. Les mâles quant à eux ressentent ce même besoin et ressentiront cette nécessité dans leur instinct. N’oubliez pas qu’une femelle choisie avec qui elle s’accouple. Cette période est très turbulente chez les lycanthropes. Ils se montreront agressifs et violents, davantage si ce besoin n’est pas assouvi. Il est possible de s’exiler, se retirer pour se retrouver à l’écart de la meute ou de la civilisation. Chose importante, il est difficile de contrôler la partie animale dans ce cas. Cela en revient à refuser son loup et plus on le renie, plus on perd le contrôle et le lycan devient dangereux. Enfermer une lycanthrope en période de chaleur, lui faire ingurgiter de l’aconit et l’enchainer avec de l’argent est loin d’être une partie de plaisir. Mais pas impossible à faire. De plus, il est très risqué pour un humain d’avoir des relations sexuelles avec un loup-garou durant cette phase. La période de chaleur se situe entre deux nouvelles lunes et se manifeste soit au printemps ou pendant l’été une fois dans l’année.


✡ Les loups solitaires
Un solitaire est non seulement mal perçu par les meutes, mais aussi non toléré. Lorsqu’un loup d’un autre Park se présente sur le territoire d’un autre, il doit selon la coutume se présenter à l’Ulfric. Déclarer ses intentions et demander la permission de fouler ses terres. Sinon, il est considéré comme un solitaire, une parjure aux yeux de la meute et de son chef. La sentence est le plus souvent mortelle. Alors qu’un solitaire qui s’aventure sur le territoire occupé par une meute qui ne prévient pas de sa présence et ne souhaite pas adhérer à aucun clan n’est pas très apprécié par ses semblables. L’Ulfric le considéra comme une menace autant pour la sécurité de sa meute qu’une « concurrence » envers son autorité. Les loups renégats doivent se montrer prudent et se faire très discret. Les femelles solitaires sont plutôt rares et convoitées. Il s’agit en effet d’une « mère potentielle » pour les mâles qui voudront se l’approprier et la garder en sécurité. Il y a de fortes chances qu’une femelle sans meute se fasse « kidnapper » pour être gardé dans la meute tandis qu’un mâle solitaire se fera exterminer à moins d’accepter l’autorité du chef de meute. Si ce dernier accepte une nouvelle recrue, il sera épargné. En cas contraire…  


✡ Les munins
Munins ou l’esprit des ancêtres. La croyance de la plupart des meutes est lorsque le loup meurt, l’âme rejoint l’esprit de la meute pour veiller et renforcer celle-ci. Sa mémoire est ainsi préservée si son corps est ramené au Lupanar et que les lycanthropes lui font honneur (seule la chair d’un Ulfric est consommée lorsque celui-ci meurt). Ce rituel consiste à préserver cette âme et de rendre la meute plus forte.


✡ Le Lupanar
Le Lupanar est le nom donné à un cercle, un endroit en particulier (le plus souvent au milieu d’une forêt) où la meute se rencontre pour les rituels, les cérémonies, les occasions spéciales, etc. C’est un peu le QG de la meute ou un lieu de rassemblement. Le Lupanar est sacré, il s’agit plus ou moins d’un sanctuaire aux yeux des lycanthropes faisant partie de la meute. On s’y retrouve soit pour assister au combat du Fenrir ou pour « élire » ce dernier, lorsque l’Ulfric choisie et présente sa Lupa, lorsqu’un poste hiérarchique est attribué à un Alpha, un bêta ou un Omega, quand un nouveau membre rejoint la meute ou effectue sa première transformation, lors d’une naissance, en période de chaleurs ou le soir de la première lune, à la mort d’un des semblables, etc. Les évènements importants s’y déroulent en somme.




avatar
☪ DATE DE MISE EN TERRE : 30/08/2015
Big Badmin
http://devilstown.forums-rpg.com
Big Badmin
MessageSujet: Re: LYCANTHROPES
Contenu sponsorisé
LYCANTHROPES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [FP=2] Les lycanthropes
» Régulation Métamorphes/lycanthropes.
» Les lycanthropes dans le monde médiéval-fantastique
» Pouvoirs des Lycanthropes
» Les Lycanthropes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devil's Town :: HOME SWEET HELL :: THE BOOK WITH NO NAME :: Annexes :: Groupes-
Sauter vers: